Quelques fils de coton crochetés donc, pour obéir au dicton...

En avril

...et couvrir mes épaules frileuses malgrè les premiers signes du soleil!